Avec le développement des techniques de piratage sophistiquées, les mots de passe seuls ne protègent plus contre l’accès non autorisé.